Aller au contenu
Contactez-nous    01 40 44 43 94    |      contact@aftcidfparis.org

Logements accompagnés
pour personnes cérébro-lésées

Aussi désignés sous le terme d’ «Habitat inclusif», les logements accompagnés
offrent une alternative au placement en établissement. Il s’agit de logements de ville
assortis d’un service d’accompagnement permettant à des personnes
fragilisées par des lésions cérébrales acquises de vivre de la façon la plus autonome possible
dans leur propre domicile tout en garantissant leur sécurité et en évitant leur isolement
par un accompagnement social adapté.
L’objectif est de concilier liberté individuelle, sécurité et vie sociale.

Que sont les logements accompagnés ?

Les logements accompagnés sont destinés à des adultes reconnus handicapés par la MDPH et résidant jusque-là au domicile familial, maintenus au-delà du nécessaire dans des unités de soins ou des structures d’hébergement inappropriées, sortant d’un établissement de rééducation ou d’un Foyer d’Accueil Médicalisés (FAM) après amélioration de leur état.

 

Ils sont proches des transports en commun, accessibles et adaptés, et associent à des espaces privatifs des lieux collectifs permettant des temps d’échanges, de détente et de restauration en commun.

 

L’accompagnement, qui fait la spécificité du dispositif, repose sur trois éléments : l’aide à la personne, par des services prestataires ou des auxiliaires de vie en gré à gré, un Service d’accompagnement médico-social dédié aux logements, souvent sous forme de SAVS ou de SAMSAH, qui assure à la fois la coordination du collectif et le soutien individuel (réalisation du  projet de vie, accès aux droits et aux soins, lien avec famille et tuteur…), un Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) qui favorise les rencontres, l’ouverture sur l’extérieur et l’organisation d’activités de loisirs.

 

Il s’avère aussi utile que le dispositif se rapproche d’un SSIAD, de l’HAD et éventuellement d’un service hospitalier. Certains logements sont adossés à des FAM qui assurent eux-mêmes l’accompagnement "hors les murs". Dans tous les cas, ces logements accompagnés sont en lien avec l’environnement sanitaire et médico-social, en particulier avec le réseau francilien Traumatisme crânien pour les personnes avec LCA.

 

L’expérience montre aussi qu’une permanence ou veille de nuit est indispensable.

Entrée Logis

Les logements accompagnés en Ile-de-France

Il existe actuellement en France plus d’une centaine de logements accompagnés pour personnes traumatisées crâniennes et cérébro-lésées, presque toujours en sous-location et avec, dans certains cas, mutualisation au moins partielle de la Prestation de Compensation du Handicap. Les formules sont diverses : maisons familiales ou appartements collectifs en colocation, logements individuels dispersés en ville ou regroupés dans un même immeuble etc…

 

En Ile-de-France, notre association est à l’origine de la création de LOGIS (LOgements Groupés Individuels avec Service), ouverts en 2012 à Paris dans le 14ème arrondissement et gérés par l’Association Aurore, avec 13 studios, un service de permanence 24h/24 sous forme de SAVS et un GEM destiné aux locataires et aux personnes cérébro-lésées du quartier.

 

Existent aussi :

 

  • Les appartements de Savigny-le-Temple, sous-loués à l’Association de Villebouvet, en lien avec le FAM
  • Les maisons partagées, créées par la Fondation Simon de Cyrène à Vanves et à Rungis, associant appartements communautaires et studios autonomes, avec un statut de foyer de vie.

 

D’autres projets sont en cours d’élaboration à Paris pour les années à venir.

Immeuble Logis

Retrouvez les coordonnées des logements accompagnés 
dans la Cartographie des Etablissements - Logements - Services
pour adultes cérébro-lésés en Ile-de-France